42.5 – Antagonisme et agonistique

Le consensus est porteur d’exclusion car il ne prend pas en compte les avis minoritaires et divergents1, avis qui ne seront ni entendus, ni bienvenus : ils n’existent pas. Leurs auteurs n’ont alors que deux choix, soit rejoindre une des parties ‘raisonnables ‘ pour faire consensus (mais dans ce cas ils perdent toute identité), soit se retirer du débat pour exister en dehors du système.
Il faut donc accepter que tous les points de vue soient exposés et pris en compte dans la décision, même si cela nuit à une solution consensuelle, obtenue par une délibération ‘entre gens raisonnables’, solution qu’on pourrait juger meilleure mais qui est hégémonique.
En acceptant de laisser de la place aux voix minoritaires qui ne sont pas toujours ‘raisonnables’ mais qui sont aussi l’expression de passions, de colères, de désespoirs, d’honneur…, il n’y aura pratiquement aucune place pour le consensus. Il y aura peut être plusieurs réponses au lieu d’une seule. Cette perspective agonistique du débat est certes radicale, mais elle a le mérite de montrer que la représentativité, et au-delà la démocratie, seront difficiles à mettre en place et demanderont de la part de tous une grande vigilance.
D’après Chantal Mouffe, un conflit peut prendre la forme d’un antagonisme (d’une lutte entre des ennemis) ou celle d’une agonistique (d’une lutte entre des adversaires). L’adversaire étant « …l’opposant avec qui on partage une allégeance commune aux principes démocratiques de liberté et d’égalité, tout en étant en désaccord sur le sens à leur accorder. Les adversaires s’affrontent car ils veulent que leur interprétation des principes devienne hégémonique. Mais ils ne remettent pas en question le droit légitime de leurs rivaux à se battre pour faire triompher leurs opinions2. » C’est ce débat agonistique qui est le signe d’une saine démocratie.


(1) – Avis qui représentent les formes d’expression les plus conflictuelles et les moins ‘civiles’.
(2) – Chantal Mouffe : « La politique et la dynamique des passions » – Voir ‘Sources documentaires

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *